Recette d’une semaine de vacances réussie

Passez le passage du Gois dans la brume du matin.

IMG_20150418_103859

Faites une balade géocaching dans un bois.

Digital Camera

Rencontrez une amie blogueuse et sa famille sur une plage ensoleillée.

IMG_20150419_140431

Faites une partie de mini golf. (Pour un meilleur goût, gagnez-là.)

Allez pêcher  à pied près d’un moulin. Revenez avec quelques coquillages. Prévoir un supplément de nourriture pour le soir si la pêche n’est pas votre truc. (Je n’ai pris de photos qu’à marée haute, mais ceci est bien notre spot de pêche).

IMG_20150418_180622

Pique-niquez sur la plage au pied d’un phare qui n’en est pas un.

anserouge

Allez en repérage pour faire du géocaching (Si vous avez des chaussures aux pieds, vous pourrez sans doute faire plus que du repérage).

IMG_20150422_141048

Admirez de jolies plages quasi désertes.

IMG_20150422_141349

Promenez- vous dans les marais. (Evitez d’y perdre par mégarde votre appareil photo, vous risquez de ne pouvoir illustrer cette étape de la recette qui est pourtant essentielle).

Visitez un château et une église.

Terminez le séjour par une balade dans les dunes.

Revenez un jour de pluie en vous disant que vous avez eu de la chance qu’elle attende la fin du séjour pour se montrer.

Voir Fort Boyard de l’intérieur….

Tous les ans depuis quelques années l’office du tourisme de Charente-Maritime organise un concours dans le but d’inviter quelques familles à visiter le Fort Boyard. En tant normal, on ne peut qu’en faire le tour en bateau, car le lieu est configuré pour les tournages (pour la France mais aussi pour l’étranger) et donc l’accés au public y est interdit en dehors de visites exceptionnelles organisées.

Il y a 2 ans, nous avons eu la chance de faire partie de ces familles. Pour notre fils, c’était un évènement! Fort Boyard, c’est la première émission pour laquelle il a eu le droit de se coucher tard, c’était le rituel des étés depuis 2 ans à l’époque déjà. Pour moi aussi, car j’étais déjà devant la première émission il y a… 26 ans (déjà?????)
L’aventure a commencé quelques jours avant quand on a appris comment on abordait le fort, à savoir par une nacelle hissée par une grue sur une plate-forme off-shore. D’ailleurs il faut avoir 8 ans révolus (Mon fils avait 8 ans et 2 mois, ouf !) pour y accéder. Pour moi c’était toute une histoire, j’ai le vertige. Notre 8 ans n’était pas rassuré non plus.Mais lui a eu le droit de se mettre à l’intérieur de la nacelle.  J’ai fermé les yeux à un moment j’avoue, mais ce n’est vraiment pas difficile finalement, même pour une peureuse comme moi.

DSC01962

DSC01950

Une fois à l’intérieur, la première impression a été la même pour tous : c’est plus petit qu’on ne l’imagine. Notamment la salle du trésor. Je voyais toujours ces interminables aller-retour que faisaient les candidats pour prendre le plus de boyards possibles et bien en réalité ils ne sont pas si loin de la porte, enfin moins que je ne le pensais.

DSC01945
L’équipe de la production qui nous a accueilli nous a expliqué que des cellules étaient prêtes pour un tournage dès le lendemain (pour l’étranger, mais j’ai oublié où!), donc on ne  verrait pas celles-là. Ils nous ont emmenés tout en haut sur la terrasse (d’où on saute à l’élastique). C’est haut pour de vrai par contre !

DSC01913
Puis ils nous ont conduit aux étages de certaines  cellules. Devant la première porte où nous nous arrêtons, un visiteur tourne une clepsydre et notre fils hurle « Sors, sors, sors ! » Il s’y croyait ! Tout le monde était mort de rire, tous les journalistes l’ont pris en photo… il s’est bien fait remarquer. Quelques cellules ont été ouvertes, les enfants se sont engouffrés dedans et ont même trouvé une clé ! Notre fils vivait un rêve ! On nous a même montré une cellule exclusive car non encore montrée à la télé à l’époque (donc photos interdites). Maintenant on peut le dire pour ceux qui suivent : c’était la cellule « Casino ».

DSC01926

DSC01920

Enfin nous avons déjeuné près de la salle du trésor (toujours fermée, ben oui avec une clé ça ne s’ouvre pas !) et avons pris les dernières photos (et allé aux toilettes sur le fort, c’est classe non ?). Nous avons tous, petits et grands passés un super moment. L’équipe de la production était très disponible et super, surtout celui qui a glissé un boyard dans la main de Fils. Il était fou, il est maintenant bien rangé dans sa tirelire !

DSC01940
Notre fils a repris la nacelle puis le bateau avec plein de souvenirs, et nous ne pouvons vraiment plus rater un épisode de l’émission (vive le replay quand même !), surtout ceux où on voit la cellule « Casino ».
Juste une dernière chose. Quand la Boule tape sur le gong, le son est rajouté, car le gong n’est pas un vrai et n’est pas du tout en métal. Voilà, c’est ça la télé, mais ça fait rêver les enfants…et les grands !DSC01923

Depuis, la Boule est décédé et il n’y a plus de gong…

Si vous voulez tenter votre chance pour cette année, c’est ici que ça se passe.

DSC01948

Les 10 livres qui ont marqué ma jeunesse

livres

Quand j’ai écrit le billet sur mes madeleines, j’ai parlé de certains livres et ce retour en arrière m’a donné envie de me replonger dans mes souvenirs de lecture.

Enfant, j’ai toujours lu. Je dis souvent que j’ai plus lu de livres pour enfants que de livres pour adultes. C’est un peu exagéré car ado on lit déjà des livres d’adultes….  Mais ce qui est exact c’est que je ne lis plus beaucoup depuis que je suis adulte.

Voici donc mes premières expériences en lecture:

1-Les premiers livres que je me souviens avoir lu, ce sont les Oui-Oui d’Enid Blyton. J’aimais beaucoup son grelot et sa voiture.

2-Le premier livre lu  pour l’école c’était Mémoires d’un âne de la Comtesse de Ségur. Je l’ai relu ensuite, ainsi que d’autres du même auteur mais celui-là reste mon préféré.

3-Le premier livre « de grand » je l’ai emprunté en CM2 dans notre BCD flambant neuve. J’ai découvert ce jour là que je faisais partie de ses élèves qui ne savent pas choisir un livre en bibli car j’ai besoin qu’on me donne envie de lire un livre, une couverture ne suffit pas!  C’était L’île au trésor. J’ai mis un temps fou à le lire. J’ai tenu bon car il est super!

4-Le premier livre que j’ai emprunté au CDI un an plus tard c’est ma prof de français qui me l’a choisi car elle en avait assez de m’attendre (toujours incapable de choisir donc….) c’était Mon ami Frédéric. Je n’oublierai jamais ce livre.

5-Mon premier auteur préféré c’est Agatha Christie, après avoir étudié Les dix petits nègres en classe. J’ai lu tous ceux qui me tombaient sous la main ensuite. Mon préféré c’est Mr Brown.

6-Le premier livre qui m’a fait pleurer…. je n’en connais ni le titre ni l’auteur. Je l’ai lu en 2 jours. C’était l’histoire d’un enfant orphelin qui allait de famille d’accueil en famille d’accueil. Puis il trouvé sa famille de coeur, il était enfin heureux. Puis sa maman adoptive est morte…..Ca rappelle quelque chose à quelqu’un?

7-Mon livre préféré je l’ai lu en 5eme sur un conseil de la documentaliste. Il faisait partie des oeuvres étudiées en 3ème, et j’ai eu de la chance, on l’a étudié en 3ème. Il s’agit de La nuit des temps de Barjavel. Si j’avais une fille, elle s’appellerait Eléa. Mon chéri déteste. Heureusement nous avons un garçon car j’aurais eu du mal à renoncer.

8-Le premier livre que j’ai lu sur une conseil de ma mère c’est Jane Eyre, de Charlotte Brontë. Ensuite j’ai lu les Hauts de Hurlevent, d’Emily Brontë qui est mon deuxième livre préféré. Je n’oublierai jamais le personnage d’Heathcliff. Son nom imprononçable et cette histoire d’amour impossible qui m’a vraiment touchée….

9-Le premier livre dont j’ai lu la dernière page en premier (Essayez, c’est génial! ), c’est L’adieu aux armes d’Hemingway. Je n’ai pas regretté, car l’histoire n’en a été que plus forte.

10-Le premier livre que j’ai lu en anglais c’est Pour qui sonne le glas. J’ai galéré et ça m’a gâché le livre. Ensuite j’ai adoré Les raisins de la colère.

Voilà, je suis arrivée à mes 17 ans avec ces premières fois.  Bien sûr il y a eu d’autres coups de coeur, mais toutes ces lectures m’ont procuré les émotions que je cherchais dans les livres et pour certains m’ont fait découvrir un style ou un auteur.

Et vous? Quels livres vous ont marqué?

Julimelle avait aussi fait sa liste: Ses 10 livres sont ici.

Les 10 livres de Games of Mômes sont.

L’Hermione (pas celle d’Harry Potter)

vue panoramique

L’Hermione, c’est la frégate qui a servi à La Fayette pour aller aider les insurgés américains qui luttaient pour leur indépendance en 1780. Depuis 1997, l’Association Hermione-La Fayette s’est lancée dans le projet de la reconstruire (Elle a coulé suite à une mauvaise manoeuvre plus tard) pour refaire le voyage de La Fayette. Ils ont dû tout de même se mettre aux normes actuelles de sécurité: GPS, issues de secours, etc. Mais la frégate est prête pour son voyage transatlantique et depuis fin février, elle est visible à La Rochelle.

Ce weekend, il faisait beau et ça y’est nous sommes enfin allés la voir. Le beau temps ayant choisi le weekend de la fête d’avant-départ, on s’attendait à beaucoup trop de monde samedi et dimanche, nous avons donc choisi d’y aller ce lundi.

Du monde il y en avait, mais moins que dans mes craintes, ça allait. Nous sommes montés sur la frégate le matin, et l’après midi en repartant, nous avons vu que l’attente était moins importante.

le matin

Nous avons surtout été impressionnés par la taille des mâts.  On l’a vu de loin, car il dépassait tous les autres bateaux. Par le nombre de cordes aussi. Les voiles ne sont pas encore installées, ils commencent tout juste à les accrocher.

Vue de dessous

cordes

A l’intérieur, nous avons eu accès au pont supérieur, et à celui où sont les canons.

canon

Là, c’est la chaloupe qui manoeuvre autour de la frégate.

La chaloupe

Le 18 avril, l’Hermione part pour l’Amérique. J’aimerais voir le départ, mais je ne pense pas que ce sera possible d’y être. Je regarderai donc  aux infos.

Pour tout savoir sur le projet et le voyage, c’est là: http://www.hermione.com/accueil/

Nous sommes repartis au son des chants de marins et  avec des couleurs (le soleil d’Avril, on le sait pourtant qu’il donne des coups de soleil!).  Journée très agréable, un avant-goût de vacances (dans 4 jours….)

 

12 semaines de cours? vraiment?

Il y a quelques semaines, on me demandait ce que je reprochais à ma ministre (celle de l’Education Nationale donc, je suis instit je te rappelle). Ma réponse était « rien encore ».

Or, il y a deux jours a été publié le calendrier scolaire. Le calendrier scolaire est toujours un sujet sensible comme l’ont noté les journalistes le commentant. Il y a une raison à cela: il n’est pas anodin et sans conséquences, pour plein de raisons.

DP-projet-de-calendrier-_scolaire_visuel_carte_repartition_zones_407548

Donc bon, je passe de la zone A à la zone B. Il fallait en effet faire en sorte que les zones soient les mêmes au sein d’une même région, ça parait logique. Comme tous ceux qui passent de la A à la B, on va être deux fois de suite « les premiers à partir » en vacances, mais bon quand tu refais un découpage, c’est inévitable. Donc bon.

Dans sa présentation le ministère a mis en avant sa fierté d’avoir pu faire plaisir à l’économie du tourisme montagnard.  Comment peut-il être fier alors que c’est justement une critique régulière, car non faire plaisir à la montagne ne peut pas faire plaisir au rythme des enfants….

Déjà cette année le calendrier leur avait fait plaisir, car dès début février nous étions en vacances! Le fait que nous n’avions que 5 semaines entre Noël et les vacances d’hiver ne semblait déranger personne….sauf nous. Car 5 semaines ça ne veut rien dire. Au cas où le ministère ne le sait pas, nous sommes payés pour apprendre aux enfants. Il y a une mise en route, de l’entrainement, une évaluation…. Après les vacances de Noël nous sommes souvent arrivés aux apprentissages clés de l’année, après les révisions du 1er trimestre. Donc 5 semaines pour nous c’est frustrant!

Mais cette année, j’ai 7 semaines entre vacances d’hiver et vacances de printemps. L’IDEAL. Oui parait que 7 semaines c’est le rythme idéal. Ce n’est pas moi qui le dit, ce sont des spécialistes mais en effet j’aime bien. Là j’arrive au bout et j’ai pu terminer ce qu’on avait commencé en début de période, tout va bien. Je serai en vacances le 10 avril. C’est déjà trop tôt à mon goût. Mais bon il y a pas mal de ponts, ça nous aidera à supporter la dernière période.

Mais alors le nouveau calendrier c’est le pompon! Nous aurons nos vacances de printemps le 2 avril! Période 3: 5 semaines. Période 4: 6 semaines. (Je te le rappelle, ce sont les périodes les plus chargées au niveau des apprentissages clé de l’année, les raccourcir quelle bonne idée!). Période 5 : 12 semaines. Non, madame la ministre, il ne faut pas nous embrouiller avec 11 semaines et demie car on a désormais le pont de l’Ascension. Déjà dans mon département on l’a toujours eu. Et puis quand je compte les semaines je compte du lundi au vendredi, je ne regarde pas si elles sont complètes ou pas. Ca fait donc bien 12 semaines.

Pourquoi est-ce trop long?

Ce qui compte surtout c’est la régularité des rythmes. Or là 7/6/5/6/12 ce n’est pas ce que j’appelle quelque chose de régulier. Les vacances de Noël on ne peut pas les déplacer…. mais ensuite on a trop de vacances! Ou trop mal réparties, au choix. Si 12 semaines ça convient, il faudrait annuler les vacances d’hiver et ne garder que des vacances au printemps, pendant le mois d’avril. Ou les raccourcir.  (Perso le fait que les enfants aient besoin de 2 semaines pour se remettre de 7 semaines de cours m’indique surtout que les semaines sont trop fatigantes. Les nouveaux rythmes devaient répondre à ce problème). Ben oui faut être logique. A mais non j’oubliais, que diraient les stations de ski?

Et que disent les stations balnéaires? Je pense qu’un calendrier avec des vacances de printemps de mi avril à début mai aux beaux jours ça peut leur convenir aussi… Et puis à moi qui ne part pas, les vacances aux beaux jours ce n’est pas désagréable… Mais bon elles ont eu le pont de l’Ascension, elles ne peuvent pas tout avoir. Il est là pour permettre une coupure dans ses 12 semaines. Heureusement.

Sérieusement, 12 semaines de classe en fin d’année c’est RIDICULE. C’est trop long pour les enfants, ils en ont marre au bout d’un moment, c’est donc un mois de juin sacrifié et… sans fin. Parce qu’on travaille avec des humains, et des petits en plus. Ils ne sont pas des machines qu’on peut programmer pour être efficace sur la durée qu’a décidé le ministère. Cette période est déjà compliquée à gérer. A cause des jours fériés qui cassent le rythme. A cause de la fête de fin d’année, des sorties, etc qui fatiguent et énervent également.  A cause de la chaleur aussi, car oui elle ramollit aussi les élèves et un élève ramolli a du mal à apprendre. Donc ajouter le facteur « j’en ai marre c’est quand les prochaines vacances » est une superbe idée. Vraiment. Le ministère a raison d’en être fier. Il a pensé à tout…sauf aux élèves.

Dans mon monde idéal on aurait des journées de 5 heures, une semaine à la Toussaint,2 semaines à Noël 2 semaines en hiver et 1 au printemps (ou l’inverse) bien réparties jusqu’au début juillet, et les mêmes vacances d’été qu’actuellement. Quoi, j’ai le droit d’imaginer non?

L’ordinateur, internet, et mon fils

Je passe beaucoup de temps devant mon ordinateur. Surtout pour travailler, et BEAUCOUP sur les réseaux sociaux. (Facebook est ouvert dès que je suis sur l’ordinateur, ce qui ralentit mon travail, bon je ne vous fais pas un dessin). L’ordinateur est donc toujours allumé à la maison.

Très tôt, j’ai donc permis à mon fils d’aller sur l’ordinateur. J’y ai trouvé des sites vraiment sympas et éducatifs quand il était petit (chez les Anglais notamment, vive  Cbeebies). Quand il était petit d’ailleurs, les tablettes n’existaient pas encore.  Je ne sais pas si c’est pour ça mais depuis qu’on en a une, il n’y a quasi jamais touché. Ca ne l’intéresse pas car il préfère l’ordinateur. C’est comme la télé, il ne la regarde quasi jamais. Il ne comprend même pas le concept d’attendre l’heure d’une émission pour la regarder alors qu’il a tout ce qu’il veut en replay.. Bon les temps ont changé et les habitudes aussi c’est normal.

Donc à l’âge de la maternelle tout était simple. Il avait 2-3 sites où il allait jouer, et il regardait quelques dessins animés tantôt à la télé (ça arrivait encore) tantôt sur l’ordi. Mais surtout il devait nous DEMANDER de lui mettre les sites en question. On était à côté de lui (ou au moins dans la pièce), et le bloqueur de pub était toujours activé.

Puis un jour tu passes devant l’écran et tu te rends compte qu’il a cliqué tout seul sur un lien, ou pire encore il a quitté le site et il a tapé quelque chose dans la barre de recherche de GOOGLE!! Mince, il sait lire et écrire maintenant! Ca craint. Donc là j’ai envisagé d’utiliser un navigateur spécial enfant (Potati en l’occurence). C’est très bien fait, très facile d’utilisation, parfait…. mais pas pour nous. Il aurait fallu que j’autorise tel et tel site, puis tel et tel autre…. (Les modes changent vite à 6 ans).  Et puis je me suis dit que je préférais poser des règles que de « cacher » le web. En fait je n’en ai eu qu’une: il n’a le droit d’aller uniquement sur les sites que nous avions déjà approuvés et de ne lire des vidéos que nous avions aussi approuvées.  Et bien sûr, on surveille. Ca a plutôt très bien fonctionné. Il m’a toujours demandé quand il voulait regarder quelque chose, j’allais voir, je disais oui ou je regardais avant.Quand on a eu un nouvel ordinateur avec Windows 8 on a également paramétré son compte avec le contrôle parental inclus, ce qui bloque certains sites en fonction de l’âge de l’enfant.

web_internet_filter_technology_protection_free_control

Maintenant il est en CM2. J’ai de nouveau l’impression de passer un cap. Je veux dire par là qu’à son âge beaucoup d’enfants commencent à jouer en ligne, aller sur les réseaux sociaux…. et soyons lucides, il ne va pas m’écouter toute sa vie. J’ai donc paramétré  Google et You Tube pour qu’ils soient « safe ». Tellement bien que je me suis bloqué pour moi même l’accès à certaines vidéos que je voulais pourtant voir pendant quelques jours…  Pour les jeux multijoueurs en ligne, c’est interdit et les réseaux sociaux j’ai de la chance: il s’en fiche complètement.  Il connait Facebook vu que j’y suis beaucoup, et ça ne l’intéresse pas du tout.  Déjà un souci de moins pour l’instant du moins. Comme les activités sur l’ordi vont tout de même en croissant (jouer à Minecraft en solo, regarder des vidéos sur les jeux vidéos, ou regarder des émissions comme C’est pas Sorcier pour l’essentiel), j’ai dû limiter le temps par jour passé devant l’écran. Pour les autres écrans je n’ai rien à faire car il ne regarde vraiment pas la télé (sauf quand on regarde un film ensemble) et il n’abuse pas de sa console. Mais l’ordinateur il y passerait ses journées.

L’an prochain il entre donc en 6ème. Bêtement j’ai envisagé de lui donner un téléphone, un peu comme moi j’avais une carte téléphonique à son âge, pour pouvoir prévenir mes parents de ci ou ça…. Je dis « bêtement » car je n’avais pas pensé que même sans forfait 3G , un téléphone permettait d’aller sur internet via le Wifi. Je vais donc me renseigner sur les manières de contrôler son accès internet via le téléphone. Si la technologie permet beaucoup de choses, elle permet aussi de bloquer ce qu’on ne désire pas. Pour le cas de mon fils, je voudrais qu’il ait un téléphone pour téléphoner uniquement. Maintenant que j’y pense, je dois bien avoir un téléphone de ce type dans le fond d’un tiroir…. Et celui-là je suis sûre qu’il ne le sortira pas pour frimer!

nokia

 

Et vous? Comment faites-vous?