12 semaines de cours? vraiment?

Il y a quelques semaines, on me demandait ce que je reprochais à ma ministre (celle de l’Education Nationale donc, je suis instit je te rappelle). Ma réponse était « rien encore ».

Or, il y a deux jours a été publié le calendrier scolaire. Le calendrier scolaire est toujours un sujet sensible comme l’ont noté les journalistes le commentant. Il y a une raison à cela: il n’est pas anodin et sans conséquences, pour plein de raisons.

DP-projet-de-calendrier-_scolaire_visuel_carte_repartition_zones_407548

Donc bon, je passe de la zone A à la zone B. Il fallait en effet faire en sorte que les zones soient les mêmes au sein d’une même région, ça parait logique. Comme tous ceux qui passent de la A à la B, on va être deux fois de suite « les premiers à partir » en vacances, mais bon quand tu refais un découpage, c’est inévitable. Donc bon.

Dans sa présentation le ministère a mis en avant sa fierté d’avoir pu faire plaisir à l’économie du tourisme montagnard.  Comment peut-il être fier alors que c’est justement une critique régulière, car non faire plaisir à la montagne ne peut pas faire plaisir au rythme des enfants….

Déjà cette année le calendrier leur avait fait plaisir, car dès début février nous étions en vacances! Le fait que nous n’avions que 5 semaines entre Noël et les vacances d’hiver ne semblait déranger personne….sauf nous. Car 5 semaines ça ne veut rien dire. Au cas où le ministère ne le sait pas, nous sommes payés pour apprendre aux enfants. Il y a une mise en route, de l’entrainement, une évaluation…. Après les vacances de Noël nous sommes souvent arrivés aux apprentissages clés de l’année, après les révisions du 1er trimestre. Donc 5 semaines pour nous c’est frustrant!

Mais cette année, j’ai 7 semaines entre vacances d’hiver et vacances de printemps. L’IDEAL. Oui parait que 7 semaines c’est le rythme idéal. Ce n’est pas moi qui le dit, ce sont des spécialistes mais en effet j’aime bien. Là j’arrive au bout et j’ai pu terminer ce qu’on avait commencé en début de période, tout va bien. Je serai en vacances le 10 avril. C’est déjà trop tôt à mon goût. Mais bon il y a pas mal de ponts, ça nous aidera à supporter la dernière période.

Mais alors le nouveau calendrier c’est le pompon! Nous aurons nos vacances de printemps le 2 avril! Période 3: 5 semaines. Période 4: 6 semaines. (Je te le rappelle, ce sont les périodes les plus chargées au niveau des apprentissages clé de l’année, les raccourcir quelle bonne idée!). Période 5 : 12 semaines. Non, madame la ministre, il ne faut pas nous embrouiller avec 11 semaines et demie car on a désormais le pont de l’Ascension. Déjà dans mon département on l’a toujours eu. Et puis quand je compte les semaines je compte du lundi au vendredi, je ne regarde pas si elles sont complètes ou pas. Ca fait donc bien 12 semaines.

Pourquoi est-ce trop long?

Ce qui compte surtout c’est la régularité des rythmes. Or là 7/6/5/6/12 ce n’est pas ce que j’appelle quelque chose de régulier. Les vacances de Noël on ne peut pas les déplacer…. mais ensuite on a trop de vacances! Ou trop mal réparties, au choix. Si 12 semaines ça convient, il faudrait annuler les vacances d’hiver et ne garder que des vacances au printemps, pendant le mois d’avril. Ou les raccourcir.  (Perso le fait que les enfants aient besoin de 2 semaines pour se remettre de 7 semaines de cours m’indique surtout que les semaines sont trop fatigantes. Les nouveaux rythmes devaient répondre à ce problème). Ben oui faut être logique. A mais non j’oubliais, que diraient les stations de ski?

Et que disent les stations balnéaires? Je pense qu’un calendrier avec des vacances de printemps de mi avril à début mai aux beaux jours ça peut leur convenir aussi… Et puis à moi qui ne part pas, les vacances aux beaux jours ce n’est pas désagréable… Mais bon elles ont eu le pont de l’Ascension, elles ne peuvent pas tout avoir. Il est là pour permettre une coupure dans ses 12 semaines. Heureusement.

Sérieusement, 12 semaines de classe en fin d’année c’est RIDICULE. C’est trop long pour les enfants, ils en ont marre au bout d’un moment, c’est donc un mois de juin sacrifié et… sans fin. Parce qu’on travaille avec des humains, et des petits en plus. Ils ne sont pas des machines qu’on peut programmer pour être efficace sur la durée qu’a décidé le ministère. Cette période est déjà compliquée à gérer. A cause des jours fériés qui cassent le rythme. A cause de la fête de fin d’année, des sorties, etc qui fatiguent et énervent également.  A cause de la chaleur aussi, car oui elle ramollit aussi les élèves et un élève ramolli a du mal à apprendre. Donc ajouter le facteur « j’en ai marre c’est quand les prochaines vacances » est une superbe idée. Vraiment. Le ministère a raison d’en être fier. Il a pensé à tout…sauf aux élèves.

Dans mon monde idéal on aurait des journées de 5 heures, une semaine à la Toussaint,2 semaines à Noël 2 semaines en hiver et 1 au printemps (ou l’inverse) bien réparties jusqu’au début juillet, et les mêmes vacances d’été qu’actuellement. Quoi, j’ai le droit d’imaginer non?

Publicités

31 réflexions sur “12 semaines de cours? vraiment?

  1. Ohhh, j’ai le même calendrier virtuel que toi. Pour les primaires en tout cas (au collège, avec les options, ce serait compliqué)
    5 heures de cours par jour, et moins de vacances, mieux réparties : ce serait vraiment l’idéal.
    Mais de toute façon, notre avis : tout le monde s’en fout, puisque nous ne pensons qu’à notre tronche : EVIDEMMENT.
    Ras le bol aussi …

    J'aime

    • Pour tout te dire, jeudi je n’ai pas lu un seul article de presse sur le sujet car…moi aussi ça me désole. Puis une collègue m’a appris pour notre changement de zone, donc je suis allée voir….

      J'aime

  2. On a le même monde idéal!
    Merci pour ce billet. Je pense exactement comme toi! Moi aussi je passe de A en B et moi aussi j’ai fait le calcul, j’ai presque le même billet dans mes broullons d’article mais je ne l’ai pas encore posté! Je crois que je vais le faire parce que ça suffit, on n’est pas à la solde du tourisme et il faut le dire!

    J'aime

  3. Je vis en Belgique (française expatriée)
    La journée des enfants commence à 8h45 et ce finit à 15h30 (une garderie ou une étude pour les plus grands est prévue jusqu’à 18h). Ils ont également cours le mercredi matin de 8h45 à 12h. Ils ont 5h20 de cours par jour.

    L’année scolaire est répartie comme suit.
    Rentrée des classes le 1er septembre.
    8 semaines de cours
    1 semaine de vacances (toussaint)
    7 semaines de cours
    2 semaines de vacances (noel)
    6 semaines de cours
    1 semaine de vacances (hiver)
    6 semaines de cours
    2 semaines de vacances (pâques)
    9 semaines de cours (il y en a 10 officiellement,mais dans les faits, les cours ne sont pas assurés)

    Et pour tout dire, chaque fin d’année est sanctionnée par un examen, dès le CP. Un enfant ne peut pas aller en classe supérieur s’il n’a pas eu au moins 10/20 dans TOUTES les matières et au moins 12/20 en moyenne générale. Du CP jusqu’à la terminale, c’est comme ça. Conséquence ? Impossible de trainer de grosses lacunes : elles sont crevées dans l’oeuf.

    Et franchement, je suis RAVIE. Mes enfants ne semblent pas fatigués ou énervés. Ils sont heureux d’aller à l’école tous les jours, ils n’ont jamais manqué la classe, ça se passe super bien.
    Quand je vois le bordel en France, je suis super heureuse que mes enfants soient en Belgique

    J'aime

    • Pour le calendrier, je trouve ça bien équilibré. La fin un peu plus longue ce n’est pas choquant, avec la fête à préparer, les sorties… il faut du temps aussi. Les petites vacances plus courte je trouve ça mieux que de réduire celles d’été (idée qui traine chez nous) et qui ne font QUE 8 semaines. Ca choque quand je dis ça mais je pense aussi qu’il faut du temps pour passer d’une classe à une autre, et puis à nous aussi il faut du temps pour préparer une année et une nouvelle classe! Pour le passage au cours supérieur, je ne sais pas quoi en penser, on est tellement loin de ça ici!
      En tout cas merci pour le partage de ton expérience, c’est toujours intéressant!

      J'aime

      • J’ai pas la prétention de parler pour toutes les écoles, je parlais uniquement de ce que je connaissais (mais en tout cas, ça concerne toutes les écoles de la commune dans laquelle je vis, dans le hainaut et c »était aussi ainsi pour 4 écoles de Bruxelles dans lesquelles je m’étais renseignée ainsi que celles de mes neveux et nièces dans le brabant wallon. C’est peut-être l’école à côté de chez toi qui fait office d’exception 😉

        J'aime

  4. Je ne suis qu’une maman et que l’on mette en avant l’intérêt des « professionnels du tourisme » me hérisse à un point !!! Je passe en zone B aussi et j’ai noté également reprise le 4 janvier et début des suivantes le 5 février au soir…. Pour bons nombres de choses actuellement je me demande vraiment si les personnes qui votent et qui décident se sentent un peu concernés ? En vrai je suis dépitée….

    J'aime

    • Il ne faut pas, vraiment. Les réformes s’enchainent, les calendriers se suivent mais ne se ressemblent pas toujours. Le principe changera peut être dans 3 ans. Mais bon on se demande comment ils réfléchissent c’est sûr!

      J'aime

  5. J’étais également en A et me voilà aussi en B….et je pense tout comme toi. C’est du grand n’importe quoi! Le ministre de l’éducation qui s’intéresse au tourisme plus qu’aux enfants mais où va-t-on? Ton idée de calendrier est tellement mieux (c’est un peu un truc comme ça que j’imagine dans un monde idéal…)!

    J'aime

  6. Je suis assez d’accord, mais j’irais encore plus loin.
    Dans mon calendrier idéal, il n’y aurait pas de zonage. Mais comme je le lisais chez l’Instit’humeur (bon, je n’ai pas aimé les piques sur les syndicats du secondaire et la méconnaissance de ce qu’est une fin d’année en collège) il ne faut pas négliger l’aspect économique important du tourisme en France. Voilà. Mais bon, les gamins … ah oui, on s’en fout ! Il suffit de voir le nombre d’élèves par classe (je parle pour ceux qui enseignent, hein, les autres n’ont aucune idée de la différence entre la gestion d’une classe à 23 et celle d’une classe à 29).
    Il faut repenser TOUT le découpage : des journées moins longues pour les apprentissages de base et du temps dégagé pour les devoirs et des travaux de découverte ou de recherche en groupe en fin de journée (donc pas forcément des journées de classe plus courtes) (mais s’il n’y a plus de devoirs à faire à la maison, ça raccourcit mécaniquement la journée) et des vacances réparties selon les recommandations des chrono-biologistes (je m’en fous qu’il y en ait moins qu’avant, on n’est plus à ça près) ÉGALITAIRES sur tout le territoire : pourquoi les vacances de Noël ne seraient-elles pas supprimées ? En effet, comme il est question d’un bi-zonage du territoire (dans les cartons du ministère) commençant par un décalage des « grandes vacances » de 2 semaines entre les zones , il parait logique de supprimer les vacances de Noël pour préserver le zonage et la régularité de l’alternance école/vacances. Du coup, toutes les dates seraient figées, mais ce n’est pas si problématique. Reste aussi la question de la date des examens : bon, le Brevet disparaîtrait (et ça me ferait moins de boulot pour rien) mais quid du Bac ? Ah oui, il disparaîtrait aussi.
    Bref, le calendrier tel qu’il est proposé est une aberration : non, mais les 12 semaines à la fin, quoi ! soit 1/3 de l’année scolaire sans congés alors qu’on aura 3 fois 2 semaines pour les 2 premiers tiers … putain, mais ils ne savent pas compter au ministère ? Ah si, ils comptent les sous et juste ce que coûte l’éducation : il suffit de regarder les Dotations Horaires Globalisées de nos établissements.
    J’attends les trolls avec mon stylo rouge après ce commentaire.

    J'aime

    • Alors je suis d’accord avec toi, mais les vacances de Noël…..non quoi! Qu’ils laissent l’été tranquille. Sinon comme tu dis ça n’ira plus au début de l’année non plus… Pour les journées, je vote pour celles que tu proposes!

      J'aime

  7. Je ne suis qu’une maman, je lis ton article via games of momes. Ici aussi on passe de la zone A à la zone B.
    changé de zone d’un coté ça m’arrange nos familles étant en zone B cela va permettre que les cousins cousines se voit peut être plus facilement.
    Mais 12 semaines de cours c’est du grand délire!!! Le changement de rythme, les miens ont vraiment du mal a le prendre. Ils sont lessivés a 1 semaines des vacances, j’ai déjà peur pour la dernière période, alors l’année prochaine j’ai intérêt de prévoir le stock de vitamines.
    Comment on peut présenter un calendrier scolaire en pensant au tourisme. Quand nos chers ministres vont ils penser aux enfants?
    bon courage à vous les instits et prof. car quand on aime son métier et qu’on pense aux enfants ces aberrations, ne vous facilite pas la vie.

    J'aime

  8. Bonjour, en tant que parent d’élèves, je trouve ce calendrier incohérent également! Foutre en l’air le rythme de 100% des gamins pour 8% qui partent au ski, tout ça à cause d’une baisse de 3% de la fréquentation si la dernière semaine des vacances de printemps tombe en mai, quel bel exemple de justice!!
    Pour moi, il faudrait supprimer les zones. Je pense que la France est le seul pays à zoner ses vacances. C’est n’importe quoi! Il y aurait assez de personnes sans enfants pour partir hors vacances scolaires et maintenir la fréquentation!
    En plus, ils sont bien gentils avec le pont de l’ascension mais l’an prochain, il tombera début mai donc pas très utile comme coupure dans la dernière période!

    J'aime

    • En Allemagne par exemple, l’éducation dépend des régions donc les vacances varient aussi. Je me souviens d’une année quand j’étais petite où il n’y avait eu que 2 zones… Puis ils sont revenus à 3.

      J'aime

  9. Dégoutée de l’éducation national…en tant qu’ancienne élève déjà…puis comme femme d’un ancien prof…mais ce n’est pas le sujet!…Et maintenant comme animatrice et comme maman!…je vous rejoint sur ce sujet galère! Oui il y en a marre… ils font n’importe quoi avec nos bambins! C’est un vrai délire depuis 3 ans au moins…je dirais même plus!…rythmes différents…mon grand a connu la semaine avec le samedi matin puis la semaine sans, puis la semaine avec le mercredi…en tant que maman va motiver le gamin après ça…les Taps…un grand n’importe quoi, ça change d’une école a une autre, personne n’est à la même enseigne…c’est la galère pour les enfants, les parents et les animateurs et surement pour les instits…et les initiations pas toujours à la hauteur(personne inexpérimentée, groupe trop chargé et encore quand c’est bien organisé)C’est une expérience…nos enfants sont des cobayes… En tant qu’animatrice j’ai perdu des élèves dans l’association (MJC)où je travaillais en tant qu’animatrice dessin car les parents se disaient il y a dessin aux Taps et c’est gratuit! J’ai perdu un cours. Puis j’ai gagné deux séances de Taps (équivalent de mon cour perdu à la MJC) avec un groupe surchargé…en tant qu’animatrice c’était une belle expérience…mais c’était un peu la garderie…on ne pouvais pas approfondir l’initiation, tout juste repérer les gosses doués ou qui appréciaient le dessin!…j’étais au début seule alors que je n’ai pas le Bafa…???…il y avait Taps 2 fois par semaine, galère pour les mamans faut pas se gourer…je me vois encore courir un mardi après-midi pour récupérer mon gosse à 15h45 alors qu’il y avait Tap jusqu’à 17h15…D’ailleurs 15h45 …la journée est très courte…Ah! C’est déjà l’heure? Ah! Mais mon dernier de 3 ans n’est pas réveillé… Et 17h15 on a plus le temps de faire les devoirs…
    J’ai eu droit en cour d’année dans mon cours à la MJC: « Claire on ne peut pas venir mercredi prochain car il faut rattraper le jour que l’on nous a donné… » « Hein? » « Et si on n’y va pas on est puni »…et ça 3 fois dans l’année quand il fallait bouclé les tableaux a exposer! J’ai eu de la chance que les parents ne me demande pas le remboursement des cours…
    J’ai déménagé: pour mes enfants une école moderne et super équipée…d’où l’on venait nous avions encore les bureaux en bois et le trou de l’encrier et la bonne odeur de cire…(je ne plaisante pas).Les Taps débutent dans cette nouvelle école, ça tâtonne, font appelle a des bénévoles qui finissent par se sauver(Bah! Oui c’est un métier)…et les animateurs du centre aéré qui font leur boulot ne font pas assez …selon certains parents, ce n’est pas assez éducatif!??!! Moi arrivée en milieu d’année, ils ne m’ont même pas acceptée comme bénévole, malgré mes références…(la mairie)…Les horaires sont les mêmes horaires d’avant les Taps: 16h30, tous les jours sauf mercredi.
    Aujourd’hui est encore un mercredi travaillé (comme ils disent)n’importe quoi, organisation à la maison chamboulée, va expliquer au gamin qui n’allait pas à l’école le mercredi ,il y a un ou deux ans qu’il doit y aller toute la journée pour rattraper un week-end où l’on partira pas…car on a pas de sous!… »oui mais maman… t’es pas d’accord » « Oui mais je suis obligée…je t’explique… » grosse discutions hier soir…Ce matin je découvre avec vous le calendrier…et comme d’hab…ils font n’importe quoi! MARRRRRRRREEEEE!
    Je vous rejoint sur les vacances scolaires plus courtes…moi en tant que maman de deux gamins ,ça me va…15 jours avec deux marmots a occuper pendant deux semaines, c’est du sport! Puis ça éviterait la crise du lundi de rentrée « Nan je veux pas aller à l’école!…et les devoirs fastidieux: « Mais c’est fini les vacances mon chéri!! »…Moi je vous dis on est pas sorti de l’auberge…le ski ce n’est pas dans mes moyens…même en habitant les Vosges avec les anciens bureaux en bois de nos grands-parents (SI!SI!Je vous jure)je n’y allais pas…la plage est plus près maintenant et la baignade c’est moins cher en équipement: un slip ou rien…;)
    Une maman qui s’est demandé à la première rentrée de son fils ainé…si elle n’allait pas faire l’école à la maison…Désolée c’était un peu long…

    J'aime

    • Mais ne t’excuse pas, c’est bien les messages longs! Pour ce qui concerne les rythmes, je suis pour la semaine à 4 jours et demi (sauf en maternelle). Par contre je vois des cas où c’est vraiment n’importe quoi au niveau de l’organisation. Quand c’est bien fait et bien réfléchi, ça se passe vraiment bien. Mais bon toutes les mairies n’y ont pas mis du leur. Dans ma commune c’était bien, mais ils sont en train de tout rechanger pour faire des choses moins bien…. grrr… C’est ce que je n’aimais pas d’ailleurs, que chacun fasse sa sauce c’est une bonne idée sur le papier mais pas forcément partout…

      J'aime

  10. chez nous, c’est du grand n’importe quoi depuis des années. On a des vacances en plus par rapport à la métropole, avant on en avait en moins à d’autres dates… mais ça a changé cette année… surprise l’an prochain. On a eu 4 semaines entre les dernières vacances et celles qui se finissent demain. Oui, parce qu’ici, ce qui compte, c’est que Pâques tombe pendant les vacances de Pâques.

    J'aime

    • J’avoue que je n’ai pas regardé vos dates… je sais juste qu’elles diffèrent des nôtres. Je vous souhaite donc une bonne surprise pour l’an prochain. Pour Pâques je comprends car ça a l’air très important chez vous….

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s