Prof en vacances….

Hier, avec une copine instit, on parlait…boulot…. et une autre collègue a même abordé le sujet d’éventuellement penser à autre chose que nos classes… Ca nous a fait sourire. Ouais, faudrait. Mais ce n’est pas si simple.

Le truc c’est que dans notre travail ,  il y a deux facettes: le travail en classe et le travail de chez nous. Donc, pendant les vacances, ce sont nos élèves qui sont en vacances. Comme pour les weekends, on bascule en mode « travail de chez nous ». Et comme toutes les personnes qui travaillent de chez elles pourraient l’expliquer, ce n’est pas toujours facile de tout séparer.

Concrètement, le début de mes vacances a été plus « boulot »: rangement du bureau (celui de la maison), aménagement de ma classe (je change de niveaux). C’est déjà la 2ème semaine et, je travaille dès que j’ai un moment, un peu comme le ménage. Oui parce que comme beaucoup de personnes qui travaillent de chez elles, je m’occupe de mon fils qui lui est en vacances et de la maison. A savoir: quand on a des vacances qui reviennent souvent, beaucoup de tâches ménagères sont reportées « aux vacances », ce qui rend la liste longue quand elles arrivent finalement. Pour étaler et que je puisse profiter de belles journées rando ou plage, je travaille un peu, presque tous les jours, ça me parait moins dur. Mais ça ne fait pas de vraie coupure.

La vraie coupure je ne la ferai que si je pars de chez moi (c’est pas encore gagné ça, peut être on verra) ou si j’ai presque tout fini (je dis presque parce que tout fini ça n’arrive jamais). Sachant que la dernière semaine d’août  sera forcément boulot (déballage commande, affichage, photocopies… c’est reparti quoi!) Autant dire que malgré les 8 semaines d’été, le temps passe vite pour moi, car tout est mélangé: le travail, les loisirs en famille, et même mon lieu de vie qui est mon ancien lieu de vacances… De plus le travail de l’été est essentiel: c’est le seul moment où on a le temps de prendre du recul sur nos pratiques, réfléchir à notre organisation, etc…

Tout ceci me fait penser à un dessin de Jack. Evidemment Jack a dessiné toutes nos pensées, nos humeurs d’une manière tellement juste. Si vous ne le connaissez pas, son blog est là: Danger Ecole.

 

chez+nous

Bref, bonnes vacances aux enfants (qui eux, les trouvent longues sur la fin, en tout cas le mien). Bonnes vacances aux adultes, ceux qui y sont déjà et ceux qui y sont bientôt.  A mes collègues: n’oubliez pas la coupure!